La méthode MMM (Moving Microphone Measure)

On ne rappellera jamais assez qu’il faut faire la différence entre la mise au point d’une enceinte, et les mesures associées, et la correction du local d’écoute.

Cette correction du local devrait évidemment être, lorsque c’est possible, réalisée grâce à un traitement du local lui même. Pour beaucoup d’entre nous, cette solution n’est pas possible, soit parce que nous sommes locataires, soit parce que la pièce d’écoute est aussi une pièce à vivre où d’autres impératifs s’imposent. 

Tout n’est pas perdu pour autant et nous allons voir que des mesures simples permettent d’’obtenir des améliorations significatives.

La méthode décrite ici a été définie par Jean-Luc Ohl, que je remercie (http://www.ohl.to/) et présentée sur le forum homecinema.fr par « Indien 29 ».

Il s’agit d’utiliser REW et son générateur de bruit rose pour enregistrer la réponse de l’ensemble enceinte plus pièce, plus précisément du grave, depuis le point d’écoute, mais en faisant une moyenne d’environ 250 mesures en déplaçant le micro lentement sur une surface d’environ 80 cm sur 50 cm.

Je joins cette petite video pour illustrer :

Cette solution a le mérite de donner des résultats reproductibles, à partir desquels REW va nous aider à définir une égalisation des irrégularités générées par la pièce d’écoute.

Attention
L’article posté sur le blog de Jean-Luc Ohl explique bien que les fréquences élevées sont très peu affectées par la réponse du local, et représentent assez bien les caractéristiques de l’enceinte. Il s’est intéressé à mesurer la même enceinte dans plusieurs de ses pièces et a montré que la réponse dans l’aigu n’est que très peu affectée par le changement d’environnement.

Donc je répète : Nous ne cherchons pas à corriger les enceintes, mais l’influence de la pièce d’écoute. On se limite donc à la correction de fréquences inférieures à 300 Hz.

Enfin, ma pièce n’étant pas symétrique, j’ai choisi de corriger le grave des enceintes gauche et droite séparément. Les configurations ne disposant que d’un seul sub devront être mesurées avec les deux enceintes en même temps.

Pour illustrer, vous pouvez aussi lire cet article en anglais dont j’extrais l’image qui suit.

REW: Le générateur de fréquence

Nous allons donc utiliser REW et son générateur. La mesure doit être réalisée avec un bruit rose périodique.

Le générateur est disponible dans la barre de boutons de REW (bouton Generator).

Dans la fenêtre associée, il faut sélectionner :

  • Noise
  • Pink periodic
  • Full range
  • -12dbFS

Au préalable, il faut bien sûr avoir vérifié que REW est connecté à la carte son où le micro et les enceintes sont raccordés (Menu REW/Preferences)

En cliquant sur le bouton vert en bas de la fenêtre, on doit entendre le bruit rose dans les enceintes. N’hésitez pas à utiliser un volume assez élevé, autour de 75 db.

On accède à cette fenêtre en cliquant sur le bouton RTA en haut à droite sur le barre de boutons REW.

Il faut cliquer sur la roue dentée en haut à droite pour faire apparaître la fenêtre des paramètres ou il faut sélectionner:

  • RTA 1/6 octave (Nous sommes capables de discriminer 1/3 d’octave, on prend donc 1/6 pour la mesure et la correction)
  • FFT Lenght 64K
  • Averages: Forever

Le dernier point est très important. On pourra arrêter la mesure après 250 points. Le chiffre s’affiche en bas à gauche pendant la mesure. Du coup, il faut se faire aider pour stopper la mesure si l’ordinateur est éloigné du point d’écoute.

On lance et on arrête la mesure avec le bouton d’enregistrement situé en haut et à droite de la fenêtre RTA.

Les mesures

Il faut commencer par mesurer l’enceinte principale, sans le grave, pour établir le niveau de référence sur lequel on va raccorder le sub.

Une fois le générateur lancé, on ouvre la fenêtre RTA et on lance l’enregistrement, tout en déplaçant le micro dans la fenêtre de mesure (80 x 50 cm). La vitesse de déplacement du micro est d’environ 10 cm/s.

Voici la réponse de l’enceinte sans le sub. Elle est volontairement filtrée en passe haut à 140 Hz.

Et voici la réponse du sub non corrigée, mais déjà filtré à 140 Hz/18db électrique.

La mesure de l’enceinte nous a permis de définir le niveau de raccordement (48db). Les deux mesures doivent être sauvegardées pour apparaître dans la fenêtre principale de REW (Ne vous arrêtez pas sur cette valeur de 48db, qui semble faible, car je n’ai pas calibré REW. La mesure est faite à environ 75db).

Il faut ensuite sélectionner la mesure du sub, et cliquer sur le bouton EQ dans la barre de boutons de REW. Dans la fenêtre EQ, j’ai défini courbe cible (Target settings).

Le bouton EQ est l’avant dernier à droite
  • Subwoofer
  • Raccordement à 140 Hz
  • Sur une pente de 18 db par octave
  • Et une coupure basse de 12 db par octave
  • Sans oublier le niveau (Target level) à 48db (valeur relevée sur la mesure de l’enceinte principale)

On peut maintenant aller dans « filtre task » ou on défini:

  • Le range maximal (ici 25 à 400 Hz)
  • L’amplitude des corrections (10db)
  • Et la précision de la correction (3db)

Il ne reste plus qu’à cliquer sur « Match Response Target » pour que REW calcul les filtres nécessaires pour s’approcher au plus près de la courbe cible.

Il faut maintenant cliquer sur le bouton « EQ filters) placé en haut et au milieu de la fenêtre.

L’égalisation paramétrique étant définie, il ne me reste plus qu’à copier les paramètres dans le DSP de mon ampli de SUB. Tout autre DSP avec suffisamment de points d’égalisation fera l’affaire, mais notez quand même que j’en utilise déjà 7 dans mon cas…

Enfin, j’ai refait une mesure globale pour vérifier le raccordement correcte du sub et m’assurer d’une linéarité acceptable:

Tout ceci est plus simple qu’il n’y parait, et le jeu en vaut vraiment la chandelle !

Le système utilisé en support de ce tutoriel est décrit ici:

Enfin, je mets le fichier REW (compressé en Zip) pour les personnes souhaitant jouer avec les fichiers de mesure ici.