Description

Le préamplificateur 218 fait partie d’une série qui, sous le même nom, regroupe aussi un amplificateur. L’ensemble est dit « IVC ». Je me permets de citer ici Jean-Marc Plantefève, qui j’espère ne m’en voudra pas mais qui donne une définition assez complète de ce principe IVC :

« Transmission du signal audio de générateurs à forte impédance de sortie vers des récepteurs à impédance faible d’entrée. Donc transmission dite en courant plutôt qu’en tension. L’amplificateur, dernier maillon est alors un solide IVC : convertisseur courant vers tension en V/mA qui ne diffère que de peu d’un ampli de tension en V/mV. Cela se joue essentiellement à l’agencement de la contre-réaction.« 

La série 218 inaugure l’introduction du concept IVC dans les principes de conception du Professeur Kaneda.

D’origine, le préamplificateur ne dispose que deux entrées, une phono et une ligne, appelée DAC. Il y a aussi une sortie casque optionnel dont mon préamplificateur n’est pas équipé, et que j’ai modifié en deuxième entrée ligne.

On remarque deux sortie, une conventionnelle, en tension, l’autre IVC, en courant. Le préamplificateur peut être utilisé avec un amplificateur conventionnel.

Vue de la face arrière du 218

L’entrée phono est assez particulière car optimisée pour la cellule DL-103, ou autre cellule ayant une impédance d’entrée d’environ 40 Ohms. Le professeur Kaneda a choisi de pré amplifier le signal au plus près de la cellule pour limiter l’influence des contacts et des câbles de liaison sur les signaux faibles de la cellule à bobine mobile. Cela impose d’installer deux transistors dans le porte-cellule, ce qui demande en général des doigts de fée ! Les transistors sont soit des 2SK117BL ou 2SK97.

La série 218 a été présentée dans la revue MJ-Audio en février et mars 2012.

Vue d’ensemble

Le schéma ci-dessous montre comment sélectionner les transistors qui seront installés dans le porte-cellule :

Section Phono

Section ligne

Alimentation

L’alimentation se fait avec +4,8 -4.8 volts. Le Professeur Kaneda recommande l’usage de batteries.

Il a aussi conçu une alimentation et je dispose des deux options. Je me suis fixé assez longtemps sur les batteries, jusqu’à ce que je découvre les travaux de M. Degawa.

Nous avons échangé par courriel grâce à « Google translate » et je lui ai commandé une alimentation pour ce préamplificateur 218 (notez l’utilisation du fameux transformateur « crabe » Kani…).

L’apport de cette alimentation innovante sur la qualité sonore de l’ensemble a été spectaculaire.

Conclusion

Le préamplificateur Kaneda 218 est un petit préamplificateur très attachant. Sa sortie IVC me permet de piloter mon Kaneda 224, et sa section phono donne des résultats spectaculairement bons, considérant le prix de l’ensemble.

Pour qui serait intéressé par ce produit, je conseille d’acheter le préamplificateur 218 monté chez Teksanyo (88000 Yens départ, environ 670 Euros) , et l’alimentation chez M. Degawa (environ 550 Euros rendu). Attention, il faut être un peu patient… Comptez 5 semaines pour l’alimentation et au moins deux à trois mois pour le préamplificateur, mais le résultat vaut largement l’attente !

Tous mes remerciements à Gilles pour m’avoir fait découvrir ce matériel et pour sa contribution pour les photos des circuits !

Liens